Coach Z : "Nous formons une vraie équipe"

Coach Z : "Nous formons une vraie équipe"


Avant de retrouver le public de Gaston-Médecin, ce soir contre Banvit Bandirma en Champiions League (18h30) et samedi face à Nanterre pour le retour de la ProA, la parole au guide et à l'entraîneur des leaders de ProA et de BCL,
Zvezdan Mitrovic, alias coach Z, déjà deux fois All-Star en France, nous livre ses sentiments.

Avant le départ de la saison, vous parliez de mettre en place une défense solide. A mi-parcours, la Roca Team est meilleure défense de Champions League et de ProA. Cela doit vous satisfaire ?
Nous avons aussi la meilleure attaque de Pro A (sourire). Pour mener de front deux compétitions comme la ProA et la Champions League, bien défendre est une nécessité. On a changé un peu la tactique. On a bâti un certain nombre de systèmes, sur l'homme à homme, la zone, les pick and rolls… La base, c'est d'exercer une bonne pression et de contrôler le rebond.

La Roca Team est aussi l'une des équipes qui utilise le plus le alley-oop en attaque. Le public ne va pas s'en plaindre !
Vous savez, nous avons beaucoup de joueurs athlétiques, qui peuvent courir et sauter. C'est un avantage. A propos des fans,, je voudrais les remercier avec force pour le soutien qu'ils nous apportent. Cela nous est précieux. Nous sommes une équipe nouvelle, en ProA comme en Coupe d'Europe. On ne peut compter que sur nous-mêmes, avec le soutien de notre public.

Malgré les blessures dans l'effectif, la Roca Team est parvenue à garder le cap. Un bon signe pour la suite de la saison ?
Sans doute. On espère aussi connaître moins de pépins. Avec le rythme d'un match tous les trois jours depuis le mois d'octobre, l'équipe a passé beaucoup de temps dans les avions, les aéroports, les bus… Les organismes ont été mis à rude épreuve. Aujourd'hui, Jamal (Shuler) est revenu, Brandon (Davies) va le faire bientôt. Il faut se réadapter, les joueurs sont prêts pour ça.

A Nahariya, Jamal Shuler, qui effectuait son retour en BCL, a fait la différence dans le money-time. Vous avez fait le choix de le laisser sur le parquet alors qu'il ne s'était pas montré très adroit…
Ah, c 'était un match étrange.. Gladyr n'était pas en réussite, Yakuba non plus.. à la fin du match, Ironi est resté en zone 1-2-2. Et vous savez quel joueur est Jamal. Il a décidé de punir la 1-2-2 !

Etes-vous satisfait de l''apport de John Bryant qui a remplacé Brandon Davies, lequel est sur le point de revenir en jeu (peut-être  contre Banvit et Nanterre) ?
Oui, John nous a sorti quelques très bons matches. Il nous a bien aidé. Il n'était pas en condition maximale en arrivant. Mais il est très intelligent. Il a compris tous les systèmes en une semaine et a montré ses qualités d'adresse.

Leader de ProA, leader de Champions League… Au fond de vous, avez-vous une préférence pour l'une des deux compétitions ?
C'est impossible pour moi d'avoir une préférence . Pour la simple raison que je suis totalement incapable de séparer les choses ! Je ressens toujours la même tension, la même passion. A tous les matches. On joue parfois plus ou moins bien. Mais c'est toujours la même préparation, la même approche, la même volonté de gagner.

Aucun joueur de la Roca Team ne figure dans le top 10 des scoreurs de ProA ou BCL. Est-ce un point faible pour l'ASM ?
 Le plus important est que chaque joueur tienne un rôle important dans l'équipe, en défense, en attaque, peu importe . Je veux donner la chance à tous. On forme une vraie équipe. Les stats ne disent pas tout. Chez nous, tout le monde a son mot à dire. On utilise 11 ou 12 joueurs, chacun d'eux est capable de peser sur la rencontre.  Aussi, tout le monde a droit à l'erreur. Personne dans l'équipe sait qu'il va rester sur le banc avec un rôle mineur. Nous n'avons pas de leader offensif dans le top 10 mais nous avons beaucoup de joueurs capables de faire la différence dans un secteur ».

La venue de Banvit, ce soir à Gaston-Médecin ?
Banvit est l'une des meilleures équipes de cette champions League. On va essayer de donner notre meilleur. Jordan Theodore (le meneur) est l'un des joueurs dominants en Turkish League, il a aussi gagné la FIBA Cup l'an passé avec Francfort. Il y aussi ce big man slovène, Gasper Vidmar, très efficace dans la peinture, l'arrière Chappell… Banvit tourne souvent à 8 joueurs, mais il y a beaucoup de talents.

L'objectif pour 2017, c'est de gagner au moins un trophée ?
Vu notre classement, tout le monde s'attend à ce que l'on batte tout le monde. Mais cela ne marche pas comme ça. Toutes les victoires, il faut aller les chercher. Et ma philosophie, gravir une marche après l'autre, reste toujours la même. On va d'abord essayer de défendre notre titre en Leaders Cup. Ce sera très dur, mais cela nous tient à coeur. Nous verrons bien.



Сommentaires:

le tableau de tournoi

# LOGO CLUB MJ V D %
11614288  
21612475  
31611569  
41610663  
5169757  
6169757  
7169757  
8169757  
9168850  
10167944  
11167944  
12167944  
13167944  
141661038  
151661038  
161651132  
171651132  
181631319  
# LOGO CLUB MJ V D %
11211191.7  
2129375.0  
3128466.7  
4128466.7  
5125741.7  
6124833.3  
71221016.7  
8121118.3  
# LOGO CLUB MJ V D %
1 16 16 0 100   
2 16 12 4 75   
3 16 12 4 75   
4 16 11 5 69   
5 16 11 5 69   
6 16 10 6 63   
7 16 9 7 56   
8 16 9 7 56   
9 16 8 8 50   
10 16 8 8 50   
11 16 8 8 50   
12 16 7 9 44   
13 16 6 10 38   
14 16 6 10 38   
15 16 5 11 31   
16 16 4 12 25   
17 16 1 15 6   
18 16 1 15 6   

les sponsors et partenaires